Pourquoi « la luna » ?!

Une explication de mon nom de société s’impose après un post « méthodologie du naming »..!

Pourquoi j’ai choisi ce nom de société ?

 

Choisir un nom d’entreprise quand on a commencé une activité sous le régime de la micro-entreprise qui oblige à utiliser son propre nom, n’est pas une mince affaire… Quand on est auto-entrepreneur, ou entreprise individuelle : notre personne = notre entreprise. Donc notre nom et prénom deviennent un logo. Etrange oui. (Et quand on passe de Mademoiselle à Madame ça se complique encore..!) Le passage en société me permettait justement d’en profiter pour faire enfin cette distinction. En revanche, il fallait que ça reste en cohérence avec ma personnalité pour ne pas créer une rupture mais une continuité…

Commençons déjà par « atelier » : dans ce secteur d’activité, qui est le design graphique, la communication visuelle print & web, la direction artistique, il y a en fait trois mots je crois qui peuvent décrire ce type de structure : « agence », « studio » et « atelier ». J’aime le côté à l’ancienne du mot « atelier », une idée d’authenticité, un côté humain, à petit échelle, une notion de désordre aussi, organisé bien sûr…! Il a un aspect artistique, une dimension artisanale et un esprit créatif qui correspondent exactement à ce que je souhaite faire. Aussi, je suis une adepte du style architectural des ateliers industriels : du béton ciré, une structure apparente, des verrières, de l’acier et du bois brut, du mobilier industriel et une double hauteur… Et j’aime bien me dire qu’un jour peut-être, mon atelier sera comme ça.

Quant aux autres options envisagées, je trouve que le terme d’agence ne correspond pas bien au type d’entreprise que je souhaite créer, un peu trop froid, trop sérieux, il lui manque cet esprit créatif qui est important pour moi, et je ne le trouve pas assez précis : agence immobilière ? agence d’architecture ? agence de publicité ? matrimoniale ?!…

Studio aurait pu convenir, en revanche, il m’évoque davantage les métiers de l’audio-visuel, les photographes, studio d’enregistrement, studio vidéo, etc. même si il est très utilisé chez les architectes… Son côté international ne m’intéresse pas particulièrement puisque je souhaite travailler en France. Il est plus cohérent pour moi d’intégrer de l’espagnol que de l’anglais dans le nom (vous comprendrez mieux pourquoi plus bas) donc restons sur un mot français pour décrire le type de métier et de structure…

Atelier correspondait donc parfaitement : créatif, humain, simple. Cela m’inspire et reflète bien le lieu et l’esprit dans lequel je travaille et aborde les projets : recherches historiques, plastiques, analyse, création, développement, esquisses, concrétisation…

 

« Et la luna, ça vient de quoi ?! »

Plusieurs explications :

• Tout d’abord, sa localisation : à Tassin la demi-lune. Et son lieu de création : au Point du Jour, quartier du cinquième arrondissement de Lyon. Je travaillais comme auto-entrepreneur depuis chez moi, au Point du Jour. Avec la création de l’Atelier la Luna, j’ai installé le siège social à Tassin, dans un local indépendant. Les deux quartiers sont limitrophes et très proches. Leurs deux noms m’évoquent le cosmos, l’univers, les astres, la demi lune bien sûr, mais aussi le jour/la nuit/le soleil, etc.

• La lune aussi, parce que c’est l’unique satellite naturel de la Terre, elle a sur elle une importante influence : les marées, l’activité sismique, le climat. La lune stabilise la Terre, grâce à elle, elle garde une obliquité stable. La lune agit comme un contre-poids. Mais elle a un orbite elliptique autour de la Terre. Elle tourne autour mais s’éloigne parfois et la distance entre les deux astres augmente, pour revenir ensuite… C’est ce rapport d’échange, d’équilibre et de tandem qui m’intéresse dans l’image de la lune. Pour moi, la Terre est la marque et la lune, l’Atelier la Luna. Les deux entretiennent une forte relation de partenariat, de binôme et d’équilibre.

• La lune a aussi quelque chose d’intéressant et de caractéristique : elle a plusieurs phases et des lunaisons. La notion de changement, d’évolution me plaît car mon parcours académique et professionnel l’est (je développerai ce point dans un autre article). Aussi, les projets que peut développer l’Atelier la Luna sont variés. Ils demandent de savoir changer de casquette : identité graphique, scénographie, branding, photographie, webdesign, storytelling, décoration, retail, packaging… Cela fonctionne parfois par cycle, ou bien la lune doit changer de visage et passer au mode suivant 😉 Un peu comme un caméléon finalement, ou un petit poulpe ^^ qui change de couleur en fonction de son environnement… L’Atelier la Luna c’est ça. Et l’interprétation de lunatique ou bipolaire me fait sourire, c’est à double tranchant… >> so I like it 😉

• Lune en espagnol, parce que l’Espagne m’a beaucoup apportée, et a eut un impact sur ma trajectoire professionnelle et l’histoire de l’entreprise. J’ai étudié et travaillé en Espagne pendant deux ans et demi. J’aime la sonorité du castillan qui apporte de la douceur et de la rondeur à chaque mot. Madrilène par alliance, l’influence latine était inévitable…!

• Et enfin, la lune et le cosmos (nuages, étoiles…) est un univers graphique qui me plait particulièrement et m’inspire… Ce nom là me parlait particulièrement pour son amplitude graphique et esthétique.

… Je crois que vous savez tout sur le pourquoi du comment du nom « Atelier la Luna » !

Convaincus ?!

 

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire